Lien FB
diaporama intro1
diaporama intro2
diaporama intro3
diaporama intro4
diaporama intro5
diaporama intro6
diaporama intro7
diaporama intro8
diaporama intro9
diaporama intro10
Un service de garde est organisé les Dimanches et jours fériés par le Conseil de l'Ordre Départemental des Chirurgiens-Dentistes (01 43 37 51 00). Vous trouverez les coordonnées du Chirurgien-Dentiste de garde dans votre quotidien régional ou en téléphonant au commissariat ou à la gendarmerie de votre ville. En cas d'urgence, vous pouvez aussi composer le 15 ou vous rendre au service des urgences dentaires de l'Hôpital de la Pitié Salpétrière (47 Bd de l'Hôpital - 75013 Paris).
Les informations fournies sur le site https://dr-benichou-bernard.chirurgiens-dentistes.fr sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou le visiteur de ce site) et son professionnel de santé.
page suivante ► Vous êtes ici :
 home > Informations patients > Soins pratiqués au cabinet dentaire > Les extractions dentaires

[ Les extractions dentaires ]
alvéolite, avulsion, bernard benichou, cabinet, caillot de sang, Chirurgien-Dentiste, davier, dent, dentaire, dentiste, extraction, hémorragie



entete page

Appelées aussi "avulsions", elles constituent, historiquement, les soins dentaires les plus anciens. On a, en effet, retrouvé des témoignages de cette pratique plusieurs millénaires avant notre ère.

Les causes des extractions dentaires peuvent être multiples : infection périapicale, mobilité dentaire, fracture de racine, motif orthodontique, dent incluse, etc.

Les extractions dentaires sont souvent mal vécues par les patients car elles sont perçues comme une sorte d'amputation de leur anatomie. Leur complexité varie en fonction de la forme des racines et de leur implantation osseuse, de la situation de la dent sur l'arcade, du degré d'inflammation, de l'amplitude de l'ouverture buccale, etc. Classiquement, les dents les plus difficiles à extraire sont les dents de sagesse inférieures incluses. Elles nécessitent une intervention chirurgicale souvent longue, du fait d'un accès limité, d'un os très compact et d'un solide ancrage osseux.

Différentes techniques opératoires sont employées en fonction de la situation clinique rencontrée. Dans tous les cas, il s'agit de techniques faisant appel à une instrumentation dont la conception remonte à la fin du 19ème siècle et qui a très peu évolué depuis. Le plus connu des instruments est le "davier ". Il en existe différents modèles, en fonction du type de dent à extraire.


extraction1

Un davier


extraction2

Le caillot qui emplit l'alvéole après une extraction,
constitue le point de démarrage de la cicatrisation gingivale et osseuse

Avant toute extraction, il est indispensable de bien s'alimenter et de supprimer certains médicaments augmentant la fluidité du sang, comme c'est le cas de l'Aspirine. Le Chirurgien-Dentiste déterminera, par ailleurs, si une prémédication est nécessaire ou pas pour améliorer les conditions opératoires et post-opératoires.


Après une extraction, la règle de base est de préserver au maximum le caillot de sang qui viendra prendre la place des racines retirées. C'est ce caillot de sang qui permettra une rapide cicatrisation et limitera les douleurs ; s'il vient à s'éliminer précocement, une "alvéolite" s'installera : privé de ce caillot, l'alvéole béant (cavité osseuse laissée par les racines) sera envahi par les bactéries contenues dans la salive et de violentes douleurs s'installeront. Il s'agit d'un motif de consultation en urgence. Certaines règles simples permettent de limiter les conditions d'apparition d'une alvéolite : éviter toute boisson ou repas chaud pendant 24 heures, éviter tout bain de bouche ou gargarisme pendant 24 heures, éviter le contact de la langue avec l'alvéole. Le Laser permet une coagulation instantanée du caillot de sang, tout en stérilisant totalement l'alvéole. Il représente un progrès incontestable dans ce domaine en améliorant grandement les suites opératoires, par réduction des risques d'alvéolite, de propagation infectieuse et d'hémorragie.

D'autres complications plus ou moins graves peuvent apparaître suite à une extraction dentaire. Ne sont listées ci-dessous que les plus fréquentes d'entre elles :

⊲ Malaise : l'association combinée de l'anesthésie, du stress et de l'intervention elle-même peut conduire à une sensation d'étourdissement pendant ou dans les minutes qui suivent l'extraction. Cette sensation, bien que très désagréable, cesse assez rapidement après un repos en position allongée et absorption de sucre.

⊲ Gonflement : dans certains cas, un gonflement plus ou moins important de la joue ou de la lèvre peut se manifester. En général, il régresse assez rapidement avec l'aide d'anti-inflammatoires et/ou d'antibiotiques. Parfois d'aspect assez impressionnant, il reste sans gravité à condition de bénéficier d'un suivi médical.

⊲ Hémorragie : la plupart du temps, le sang mélangé à la salive donne l'illusion d'une hémorragie. En réalité, il s'agit le plus souvent d'un petit saignement prolongé, souvent consécutif à l'extraction d'une dent sur un territoire enflammé. Il suffit dans ce cas là, de mordre sur une compresse roulée, de façon à établir un point de compression efficace. La compression dure généralement une trentaine de minutes, ce qui est largement suffisant pour laisser au caillot le temps de se former.

⊲ Limitation de l'ouverture buccale : certaines extractions peuvent être suivies d'une inflammation qui gagne les tissus musculaires voisins, commandant l'ouverture de la bouche. Il s'ensuit un degré d'ouverture parfois très réduit qui peut avoir des retentissements sur la capacité de s'alimenter. Les anti-inflammatoires permettent de retrouver rapidement une physiologie normale.

⊲ Paresthésie : il s'agit d'une perte de sensibilité touchant essentiellement la langue, survenant le plus souvent suite à l'extraction d'une dent de sagesse inférieure. C'est une complication qui reste cependant assez rare et qui est exceptionnellement permanente.



» Nuage des principaux mots clés présents sur ce site


Site conçu et développé par le Dr Bernard BÉNICHOU - Copyright ©2017 - (+33) 1 53 59 73 73
15 Ave de La Bourdonnais - 75007 PARIS (FRANCE)


Dernière mise à jour : 16/11/2017

Mentions légales Plan du site