Esthétique du sourire

diaporama1
diaporama2
diaporama3
diaporama4
diaporama5
diaporama6
diaporama7
diaporama8
diaporama9
diaporama10
Dr Bernard BÉNICHOU
Entête du siteAccès page d'accueil
Elena
AccueilCabinet du Dr BÉNICHOUPlan d'accèsFAQQuizzPour vous détendre HonorairesContact
entête du site pour mobiles

Page suivante
Un service de garde est organisé les Dimanches et jours fériés par le Conseil de l'Ordre Départemental des Chirurgiens-Dentistes (01 43 37 51 00).
Vous trouverez les coordonnées du Chirurgien-Dentiste de garde dans votre quotidien régional ou en téléphonant au commissariat ou à la gendarmerie de votre ville.
En cas d'urgence, vous pouvez aussi composer le 15 ou vous rendre au service des urgences dentaires de l'Hôpital de la Pitié Salpétrière (47 Bd de l'Hôpital - 75013 Paris).

Les informations fournies sur ce site sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou le visiteur de ce site) et son professionnel de santé.

0000





bouton ouverture/fermeture du menu
entête page accueil

Tartre

rideau gauche coulissant rideau droit coulissant
*** INFO CORONAVIRUS ***
Dans le but d'éviter tout déplacement pouvant présenter un potentiel danger, le Conseil Départemental de l'Ordre des Chirurgiens-Dentistes de Paris a mis en place un système de régulation permettant de traiter les véritables urgences dentaires, les autres soins devant être désormais reportés à une date ultérieure. Afin de vérifier si vous êtes éligible ou non pour bénéficier d'un soin d'urgence chez un praticien de garde, vous pouvez nous contacter par email sur dr.benichou@orange.fr. La réouverture du cabinet n'interviendra qu'après accord des autorités.


Le tartre provient de la calcification, semaine après semaine et couche par couche, de la plaque dentaire qui n'a pas été éliminée correctement au brossage.

Il s'agit d'une matière dure, blanchâtre et rugueuse, assimilable à de la craie, se déposant à la surface des dents, à proximité immédiate de la gencive. Chez certains patients, il peut être coloré ; c'est le cas des fumeurs, des buveurs de café, etc.

Il se localise préférentiellement derrière les incisives et canines inférieures, du fait que cette zone est difficile d'accès au brossage et qu'elle se situe au voisinage de glandes salivaires (ce sont notamment les minéraux incorporés dans la salive qui sont responsables de la calcification de la plaque bactérienne, dès lors qu'elle est présente).

Son épaisseur augmente au fil du temps, jusqu'à combler totalement les espaces interdentaires et créer une pression mécanique importante sur les gencives. Cette dernière est responsable d'une réaction naturelle de retrait des tissus parodontaux (gencive et os), que l'on appelle communément "déchaussement".

Chargé de toxines, il provoque par ailleurs, une réaction inflammatoire sur les tissus de soutien de la dent (parodontopathie). Cette action se manifeste initialement par des saignements de gencive, accompagnés ou non de douleurs, puis peut prendre des aspects plus inquiétants et entraîner des désordres conséquents.

De par sa nature poreuse, le tartre est souvent responsable d'halitose (mauvaise haleine), du fait qu'il est le siège de réactions métaboliques des innombrables bactéries qu'il renferme.

Les malpositions dentaires, les anfractuosités de l'émail et l'hygiène bucco-dentaire défaillante sont des facteurs qui influencent directement la fabrication de tartre.

Il ne faut pas confondre tartre et colorations : les colorations sont des dépôts issus des colorants alimentaires ou de la nicotine, qui ne présentent pas d'épaisseur visible à l'oeil nu, tandis que le tartre présente un certain volume perceptible à la surface des dents.

Le "détartrage" permet d'éliminer le tartre de manière efficace et donc d'éviter les conséquences directes et directes dont il est à l'origine. Il se pratique aujourd'hui à l'aide d'ultrasons.

Contrairement à l'idée répandue, le détartrage ne blanchit pas les dents à proprement parler ; il se contente d'éliminer les dépôts et colorations à la surface des dents. Il agit donc superficellement, contrairement au blanchiment dentaire qui traite les couches profondes de la dent.




Le tartre représente, de très loin, la cause majeure des mobilités dentaires et des édentements.





tartre1

Aspect du tartre à l'arrière des incisives et canines inférieures



tartre2

Le tartre, matière calcifiée, est visible sur une radiographie par
ses excroissances qui modifient le profil normal des racines.



tartre3

La gencive est la première victime de la présence de tartre : saignements,
gonflement, changement de couleur, perte de hauteur.


 


 Plan du site        Mentions légales

Site conçu et développé par le Dr Bernard BÉNICHOU - Copyright ©2020
15 Avenue de La Bourdonnais - 75007 PARIS (FRANCE)
Téléphone : (+33) 1 53 59 73 73 - Fax : (+33) 1 53 59 73 70


Dernière mise à jour : 07/03/2020

0